Auteur(e) français(e)

Jour encore, nuit à nouveau, Tristan Saule (Le Quartanier) – Aurélie et Yann

Une trilogie à découvrir

Aire(s) Libre(s)

Deux jours et une nuit, voilà le temps que j’aurai passé en compagnie de Loïc, personnage à fleur de peau de ce 3e épisode des Chroniques de la Place Carrée. Mais ce sont presque deux ans qu’on traverse avec lui, deux ans à nous enfoncer dans une solitude choisie et honnie à la fois.

Quand tout le monde reprend le cours d’une vie presque normale après le confinement de ce printemps 2020, Loïc reste dans son appartement, se désolant de l’insouciance de ses congénères face à ce virus mortel et ruminant les derniers échecs en date de sa vie qui semble ne compter que cela. Il fait toujours de son mieux mais tout se termine toujours mal…

Loïc peut compter sur sa soeur Nini pour le ravitailler, pour le protéger. Le protéger de quoi ? De ce monde hostile qui l’entoure et auquel il n’a jamais vraiment été adapté…

Voir l’article original 1 037 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s